Dalarad ~ Le destructeur

Dalarad

Description : Dalarad est une créature démoniaque qui effraye depuis des générations à cause de son statut de démon unique et de créature ayant voulu détruire Spira. Les livres portés sur le sujet le décrivent comme un démon sanguinaire, arborant une gueule repoussante très proche de celle de la mort elle-même. Ses cornes tombantes certifient son appartenance à la race des démons. Son corps puissant et cornu était à l’épreuve des attaques et armes conventionnelles. Sa queue fouettait l’air telle un éclair et son corps était en permanence empreint de flammes ardentes, ce qui encore aujourd’hui donne du fil à retordre aux scribes pour le décrire pleinement. Enfin, comme tout démon il possédait des ailes effroyablement grandes et décharnées.

Du temps où il oeuvra pour le compte de son maître et créateur, Dalarad était capable d’user des arcanes de feu, de terre et de foudre avec violence et dextérité. Il usait toutefois beaucoup plus du feu qu’il maniait si bien qu’il pouvait créer des choses avec cet élément si versatile, comme par exemple un fouet ou une épée. Son pouvoir le plus dangereux restait toutefois les « foudres démoniaques », avec lesquelles il pouvait réduire en cendres ses ennemis.

Histoire : Dalarad est un démon qui fut créé en l’an 58 du Deuxième-Âge de Cranä, par le terrible et cruel Gabriel Von Arius. Même si aujourd’hui beaucoup de sages ayant étudié la question certifient qu’une telle créature n’aurait pu être créée par un simple silmérian adepte des arcanes obscures, aucune source sûre n’a depuis des siècles confirmé ou réfuté cette hypothèse. Nul ne sait dans quelles circonstances est né Dalarad, mais son but fut bien de détruire Spira. Lors de la bataille opposant les Ërendyls contre les Zalafürs et Vardäs, cette abomination tenta de détruire le cœur de Spira, là où se trouvaient les principales sources d’énergies mystiques de la contrée. En plus de cette action, cela aurait eu pour but de séparer définitivement la contrée nord-ouest du continent tout entier. Voyant le démon s’engouffrer avec une facilité déconcertante sous terre, Galad Vangelis, guerrier et prince d’Agharta ; qui était le principal déclencheur de cette guerre, décida d’arrêter cette folie. Dalarad s’approchait de plus en plus du noyau de Spira alors que Galad descendait à toute vitesse le gouffre pour tuer sa Némésis. Une grande bataille eut lieu où Dalarad déchaîna ses pouvoirs démoniaques pour tuer le jeune héritier. Après un combat éprouvant, Dalarad tomba au fin fond du noyau terrestre, laissant derrière lui Galad pour mort. Plus personne ne revit la créature depuis ce jour et tous pensent ou essayent de se persuader que le démon est mort. Le gouffre séparant la contrée de Spira et de Gaïa est aujourd’hui un symbole de la guerre et cela continue d’alimenter des querelles et ressentiments voisins. Le nom Dalarad viendrait d’ailleurs de ce gouffre, ce qui signifie « Destructeur » en vieux silmérian ; un nom à l’image de son porteur…