Solorâ

Solora


« Promets-tu de chérir la mer et de me vénérer ? » –Solorâ proposant son pacte à un marin sur le point de se noyer .

Divinité des eaux et de ceux qui y vivent, Solorâ a donné son nom à la mer bordant Héra. Aussi somptueuse que mystérieuse, la sirène veille sur les silmérians prenant la mer tout en gardant ses distances avec le monde civilisé. Bien qu’elle soit connue en tant que sirène, il fut un temps où la belle des eaux était une autre entité. En effet, Solorâ n’est autre que le côté clair de la déesse Néthys. Ambivalente et mystérieuse, Néthys a été la divinité la plus difficile à créer pour Palazür et Psyölingas. Dernière création des deux dieux primordiaux, sa complexité fut pour elle source de pouvoir mais aussi de douleur. Amoureuse de Dempêst, elle ne cessa de rejeter les avances de Zambâr, pour des raisons bien plus obscures que ce qu’elle ne laissait entendre. Tiraillée par l’ignorance du dieu aérien, son côté sombre lui ordonnait de se lier au dieu du feu. Malheureusement, étant bénie par le pouvoir de télépathie, ce qu’elle voyait dans l’esprit de Zambâr la terrifiait. Les méandres mentales du dieu colérique ne pouvaient s’accorder avec celles de la déesse, bien que celles-ci était pourvue d’une dualité toute singulière. Le calme de Dempêst et la muraille mentale dont il était béni la faisait fondre d’amour. Aucune entité ne pouvait lui cacher quelque chose sauf lui, ce dieu mystérieux et nonchalant. Le côté clair de Néthys parvint à ramener celle-ci dans le droit chemin, et elle décida de rester seule. Après le conflit des dieux, la déesse décida de séparer ses deux côtés, jugeant son existence trop complexe. C’est avec un besoin de renaissance que la déesse se désintégra vers Cranä.

En tant que Solorâ, elle créa les sirènes, ces êtres séducteurs mais bienveillants, bien que certaines d’entre elles furent corrompues par un mal inconnu dans la mer de Merryl. Soucieuse de préserver la vie dans son élément, elle fonda un clan de silmérians atypique et extraordinaire : les Ataloä. Ces silmérians hybrides furent bénis par elle lors d’un naufrage impliquant des milliers de personnes. Bien plus qu’une déesse, elle devint leur maîtresse, avec un pouvoir de vie et de mort envers eux. Avec les récents événements apportant un grand bouleversement dans l’équilibre maritime, la déesse devrait se montrer au grand jour pour défendre son territoire et les siens.