Xersüs ~ L’empereur du monde souterrain

Xersüs

Description : Xersüs signifie « Poussière » en vieux silmérian. Il est difficile de décrire Xersüs tant son histoire l’a fait changé de visage. Dans les derniers moments de la guerre, Xersüs ressemblait à un démon hideux et terrifiant. Bien moins impressionnant par la taille que Bërend ou Teppö, il n’était pas plus grand qu’un troll mais il pouvait parait-il s’agrandir. Les livres le décrivent d’apparence ombrageuse et de morphologie silmériane, avec une peau noire comme de l’encre et des yeux rouges transpirants la haine. Sa voix serait une torture pour l’ouïe et son souffle serait empli de putréfaction. « Là où Xersüs passe, tout trépasse », tel est le dicton. Son statut d’empereur ne l’empêcherait pas selon certains livres d’avoir une cape recouvrant son corps et une couronne faite en rubis. Les pouvoirs de Xersüs sont terrifiants. En plus de contrôler une horde de créatures démoniaques, Xersüs maîtrise la terre et tout ce qui est composé de minerais, même le métal. Il peut dit-on, se matérialiser en sable ou en roche et se rendre invisible grâce à sa cape. Son regard glacerait d’effroi tout ceux qui oseraient le regarder et s’approcher de lui serait mortel pour les âmes faibles tant ses pouvoirs sont malsains. Enfin, il aurait un potentiel énorme en nécromancie et serait capable de ranimer ou de créer des créatures hideuses. On lui attribue parfois tous les tremblements de terre qui se produisent sur Terra, ce qu’il est tout à fait capable de faire. Le dicton « Avoir vu Xersüs » signifierait « Avoir vu un fantôme ». Malgré son statut de démon, on le considère comme le roi des morts.

Histoire : Né du cristal de la terre, Xersüs fut le troisième démon élémentaire à naître. Il fut quelque peu méprisé par Nacrylüs pour son apparence silmériane. En effet, Xersüs bien qu’ayant un potentiel certain, n’égalait pas ses frères en terme d’effroi. Il était bien moins titanesque et beaucoup plus doux dans le caractère. Cela dit, son esprit droit et honnête était apprécié par ses frères. Xersüs commença alors à servir son maître en propageant des maladies sur les contrées de Cranä. Là où il passait, la mort n’était pas loin et les personnes âgées ainsi que les nouveaux-nés étaient les plus exposés. Il était le démon qui subissait le plus d’attaques puisqu’il ne pouvait voler ou se cacher dans les eaux comme ses frères. Un jour alors qu’il se promenait sur Cranä, il tomba sur une contrée fort intéressante : Terra.

Il se sentit comme chez lui et créa alors un petit réseau souterrain qui aujourd’hui couvre toute la contrée. Il créa aussi quatre types de pierres ; l’émeraude, le saphir, le rubis et le diamant. Nacrylüs voyant que le petit dernier ne semblait pas prompt à apporter la désolation, décida de créer le dernier des démons élémentaires ; Ïgnis, qui aurait pour tâche de rendre Xersüs destructeur.

Toutefois, après la naissance d’Ïgnis, tout ne se passa pas comme prévu. Celle-ci était le seul démon avec une apparence et une ascendance féminine. Xersüs tomba amoureux d’Ïgnis et ce fut réciproque. Les deux démons ne se quittèrent plus et la guerre se compliqua pour Nacrylüs qui commençait à devenir faible et à ne plus avoir une mainmise totale sur les démons. Il dut élaborer un autre plan punitif qui lui permettrait définitivement de séparer les deux amants, avec toujours la garantie de pouvoir se servir d’eux. Nacrylüs amplifia ses pouvoirs et obligea Xersüs et Ïgnis à se séparer. Xersüs fut contraint de s’installer sur Terra et de mener la campagne de Nacrylüs sur ce front, tandis qu’Ïgnis était prisonnière de Gaïa avec la même mission. Mais le pouvoir de l’amour, même pour des démons était trop fort. Xersüs rejoignit Ïgnis pour lui proposer de venir vivre dans son royaume souterrain avec lui pour toujours, loin de la guerre. Bërend avait le ciel pour lui, Teppö les mers et océans et Xersüs les souterrains de Terra. Ïgnis accepta avec joie, celle-ci n’ayant pas de domaine sur lequel régner. Malheureusement, Nacrylüs s’en aperçut et décida de punir Xersüs en tuant Ïgnis.

Alors que les deux amants se retrouvaient pour le grand départ, Nacrylüs déjà sur place lança une attaque mortelle sur Ïgnis. Xersüs s’interposa par amour et fut grièvement blessé. Le maître en conclut que l’un valait autant que l’autre et que Xersüs serait celui qui mourrait. Pour son amour envers Xersüs, Ïgnis voyant celui-ci souffrir le martyr à cause de sa blessure, voulut lui éviter la mort en cautérisant la plaie. Malheureusement, la femme-démon n’en était qu’à son initiation pour ce qui était de contrôler ses pouvoirs flamboyants et celle-ci brûla entièrement le corps de Xersüs. Le démon de la Terre hurla pendant de longues minutes devant Ïgnis qui ne pouvait rien faire. Xersüs survécut grâce à son sang de démon, mais il se réveilla changé. Sa peau était noire comme de l’encre et son visage était terrifiant. Des yeux rouges pleurant la haine arborait son nouveau faciès. Honteux de devoir rester avec un tel corps aux côtés de sa bien-aimée, celui-ci décida de partir pour Terra et de trouver un moyen de guérir son corps démoniaque.

A la fin de la guerre, lorsque Nacrylüs fut trop faible pour contrôler les démons, ceux-ci partirent tous de leurs côtés. Il laissa le cristal de la terre et décida de vivre sous Terra en construisant un monde qui pourrait un jour accueillir sa douce. Il créa trois titans ; Titanüs, Cirith-Adras et Genovüs pour avoir une mainmise sur un large territoire. Sur son trône, au fin fond des ténèbres, l’empereur du monde souterrain cherche un moyen de guérir pour aller retrouver celle qu’il aime de toute son âme.